slide four

RETROUVER SON BIEN-ÊTRE DEPUIS SON SOFA

Slide Three

LE BIEN-ÊTRE AU TRAVERS DES MAINS

Slide Two

LIBEREZ CETTE EMOTION LIEE A UN SOUVENIR DOULOUREUX

slide five

EN FINIR AVEC LES ANGOISSES ET LE STRESS

Slide One

REPROGRAMMEZ VOTRE PILOTE AUTOMATIQUE PERSONNEL

Slide One

OPTIMISATION DU BIEN-ETRE AU TRAVAIL

previous arrow
next arrow

Oser ressentir et accueillir l’inconfort

Vous souvenez vous de vos premières crampes quand vous étiez adolescent.e.s ? Ou ces premières règles douloureuses ? Cette première fois ou vous avez été “largué.e” par ce premier amour ? En gros ces premières fois, ou même parfois les suivantes. Hormis la douleur physique, mentale ou émotionnelle, ce qui crée la persistence est la résistance, et afin de vous permettre de mieux transiter à quelque chose de meilleur pour vous, il est primordial d’oser ressentir et accueillir l’inconfort, la douleur, et de ne pas lutter à contre courant.

Imaginez que vous tentez de remonter une rivière à contre-courant ? vous luttez, encore, vous forcez, vous vous épuisez, et finalement, épuisé.e.s, vous lâchez, avec le risque de ne pas avoir la force de poursuivre, mais vous vous retrouvez petit à petit guidés par le flot de l’eau.

Parfois, dans la vie, il y a des bifurcations, des croisements à prendre, et afin de prendre ces croisements, ou ces chemins, la première chose est de pouvoir les voir venir, et pour les voir venir, ce n’est pas avec la tête que cela se passe, mais avec le coeur, avec votre ressenti, et pour cela… l’observation, voir devant soi, et être à l’écoute de ses ressentis, accueillir l’inconfort.

Une situation confortable pour quelqu’un serait totalement inconfortable pour une autre. Pensez à ces gens en Slackline en haut de montagnes, si vous êtes sujet au vertige, c’est impensable, et pourtant eux, ils adorent ça, et la vie est ainsi faite qu’elle est parfaitement imparfaite, et surtout, elle est parfaitement adaptée à chacun d’entre nous.

Notre vie est la notre. Je vais le répéter afin d’ancrer cela au fond de votre conscience. Notre vie est la notre. Maintenant je peux vivre la vie rêvée de mes parents, de mes amis, de ma compagne, mais si je ne me réalise pas, pour moi, au fond de moi, je serai en discordance avec l’harmonie que la vie a prévue pour moi. Je serais constamment en train de nager à contre courant, ou en train de naviguer sur des chemins qui ne sont pas les miens, mais les leurs. Bien loin de l’acceptation et de l’accueil non ?

Accepter et accueillir l’inconfort, ce n’est pas rester là, planté au milieu de la marmite bouillante, non, c’est justement prendre conscience que cet aspect est inconfortable, et là, aller au fond, plonger… peut-être revivre un aspect douloureux, une blessure, une tristesse, pour écouter ce qu’elle a à nous enseigner, à nous dire, et pouvoir rassurer cette part de nous. Puis, une fois cette information acquise, soit par le mental, soit par le corps, nous pouvons changer de direction, car nous avons accueilli, et écouté, accepté l’état d’être actuel, afin de pouvoir aller de l’avant.

Ce n’est pas chose évidente pour tout le monde que de se reconnecter à son corps, au chemin de changement physique, à notre solitude, à notre tristesse, à notre dépendance affective, à notre manque de contact physique, à ce peau à peau, à notre sexualité, et bien d’autres aspects, et pourtant, plus on plonge dedans, plus on explore l’intérieur, là ou l’extérieur n’apporte qu’une part de confort temporaire, un patch, l’exploration intérieure nous apporte notre reconnexion à notre ultime perfection, à notre être profond.

L’hypnose et les soins énergétiques ne remplacent pas un avis médical. Un thérapeute ne pose pas de diagnostic, seuls les médecins peuvent actuellement faire cela légalement. Les thérapies de soins énergétiques, d’hypnothérapie et d’Emotional Freedom Techniques soutiennent le corps et l’esprit dans le processus d’auto-guérison.

Quand on se fait mal, vous savez, genre ce petit radar à meuble, j’ai nommé l’orteil… et quand il nous indique par contact forcé qu’il a rencontré un obstacle, souvent angulaire, vient cette douleur, vive, intense, puissante… plus je contracte… plus elle dure, plus je respire, je relâche, j’accepte, plus vite elle va monter, et redescendre… et je pourrais poursuivre mes activités ou agir en conséquence si j’ai frappé trop fort.

Ainsi, il est bon de ressentir et d’accepter l’inconfort, afin de lui permettre d’exister, et de se libérer. J’ai appris cela par le deuil également, j’en ferai un article prochainement, car le corps va garder l’émotion, et le deuil vient par vagues, mais entre les vagues, gît la vie. Plus je refuse l’émotion, la cache, la couvre, plus elle va revenir fortement et me frapper physiquement, émotionnellement, et longtemps, alors que si je laisse couler cette tristesse, ces pleurs, cette douleur de la perte, et du changement, plus vite je pourrais revenir dans la vague de la vie, et explorer toute sa beauté, jusqu’à la prochaine vague, qui, avec l’expérience, ne va pas disparaitre, mais que je verrais venir… différemment.

Lors de mes séances de coaching, d’hypnothérapie, et en mélangeant les soins énergétiques, EFT et hypnose, j’aborde ces thématiques avec mes clients en profondeur, pour leur permettre de se réaliser pleinement et revenir à leur droit inconditionnel au bien-être.

Je vous laisse à nouveau avec un élément clé de ce post… Notre vie est la nôtre. Votre vie est la vôtre, et uniquement la vôtre, à vivre selon vos propres termes, vos envies, vos explorations et vos désirs les plus fous et les plus décadents, car ils sont les vôtres… comme votre vie.

Réserve ta séance

slide four

RETROUVER SON BIEN-ÊTRE DEPUIS SON SOFA

Slide Three

LE BIEN-ÊTRE AU TRAVERS DES MAINS

Slide Two

LIBEREZ CETTE EMOTION LIEE A UN SOUVENIR DOULOUREUX

slide five

EN FINIR AVEC LES ANGOISSES ET LE STRESS

Slide One

REPROGRAMMEZ VOTRE PILOTE AUTOMATIQUE PERSONNEL

Slide One

OPTIMISATION DU BIEN-ETRE AU TRAVAIL

previous arrow
next arrow

Oser faire face à ses émotions

Les émotions que nous ressentons sont autant de garde-fous que de croyances et programmations. Elles existent pour une raison, c’est un signe de notre corps, une manière pour lui de nous dire qu’on est sur la bonne piste, ou nous dire “attention”. Il est donc essentiel d’oser faire face à ses émotions.

Imaginez une cocotte minute, vous savez ces casseroles avec un couvercle qui a une soupape de sécurité dessus. Eh bien maintenant imaginez que cette soupape soit bloquée sur fermé, et que rien ne la libère, vous avez ainsi une bombe en puissance, n’attendant que le moment propice, celui d’une paroi fragilisée, pour exploser et finir en éclats.

Scénario catastrophe en cuisine, ou serait-ce l’apogée d’une vie à un rythme de turbine. Bien peu n’en faut pour faire le corollaire avec cette vie, et cette manière actuelle que nous avons de faire. Bon nombre d’angoisses, de traumas, de phobies, d’anxiétés et de troubles physiques découlent d’une analyse consciente, c’est à dire une analyse du dehors de la cocotte, afin de tenter de savoir, ce qui se passe à l’intérieur.

L’idée quand bien même intéressante, implique que le langage soit commun, problématique récurrente, l’analytique du conscient tente de faire sens là ou l’émotion est au coeur de la problématique que seul le subconscient sait explorer.

Ecouter ses émotions, c’est également les explorer, oser les découvrir, les ressentir, les percevoir, et parfois les revivre. Les émotions positives, nous sommes tous prêts à les revivre, plus qu’il n’en faut, donnez-nous en à foison. Mais qu’en est il des émotions négatives? Celles qui se bloquent dans le corps, jusqu’au fin fond de nos os! Quand oserons nous explorer et faire face à ces émotions négatives? Ouvrir cette porte, celle de cette cellule qui a besoin de s’en aller?

Car il s’agit bien de cela, et bien entendu, ce n’est pas une partie de plaisir, pour bien des gens, ce n’est pas leur idée de la fête, et pourtant. Pourtant il est nécessaire, de nettoyer une plaie, et non juste de la panser pour espérer la voir guérir si elle est inflammée.

Certaines situations peuvent passer par des nettoyages de surface, et d’autres nécessitent de profondes guérisons au travers des émotions. Notre corps est un système unique, une machine comme nulle autre pareille, et si une des clés potentielles, d’un retour à la guérison, était la profonde exploration de ces émotions, ces satanées émotions enfouies, et cachées au fin fond d’une cocotte minute dont on avait bloqué le bouton.

L’hypnose et les soins énergétiques ne remplacent pas un avis médical. Un thérapeute ne pose pas de diagnostic, seuls les médecins peuvent actuellement faire cela légalement. Les thérapies de soins énergétiques, d’hypnothérapie et d’Emotional Freedom Techniques soutiennent le corps et l’esprit dans le processus d’auto-guérison.

Dans le cadre de notre exploration, afin de nous permettre de nous libérer de nos schémas, comportements, et de bien des réactions, l’émotion est notre guide. Notre conscient met des mots, notre inconscient nous livre des émotions, et de fil en aiguille, d’émotion en émotion, nous remontons, grâce à ce fil d’ariane, à la rectification d’une perception, la libérons, au travers de cette émotion.

En osant faire face à nos émotions, acceptant que parfois, cela aide de revivre, reformuler, pardonner et ainsi, nous libérer. Bien entendu, nous sommes des êtres complexes, et parfois nous devons passer par divers aspects. Un chirurgien ne dira jamais “ca va prendre 1 session de 1h”, il sait qu’il va entrer en salle, faire son travail, le meilleur qui soit, et ressortir une fois sa mission terminée.

Un hypnothérapeute ou magnétiseur fonctionne d’une manière similaire, ainsi il est complexe de dire que ça va prendre 1 séance ou 5 séances, mais ce qu’il sait, c’est qu’après chaque séance, suivant vos émotions, vos perceptions et sensations, vous allez avancer, pas à pas vers un état de bien-être.

Il n’existe donc pas de baguette magique, autre que celle de vous laisser guider, et d’explorer toutes ces sensations, ces émotions, de reconnaitre qu’elles font partie de vous, aujourd’hui, et que demain, elles pourront juste être un peu plus loin.

Chacun a ses émotions, ses cartons qu’il a déménagé avec lui depuis son enfance, chacun a son sac à dos avec ses briques inutiles aujourd’hui, mais la question est, combien de temps encore allez vous porter les vôtres alors qu’il est possible de les déposer pour vous permettre d’avancer.

Au travers d’un travail connecté à vos émotions, il est possible de remonter à la cause, et à l’âge de votre subconscient, et de votre émotion, qui est gérée, quelque soit votre âge actuel, avec les capacités de l’âge subconscient de l’instant de l’événement initial et de cette émotion primaire.

Aujourd’hui, plus que jamais, il est important de prendre le temps de faire face à ses émotions, s’en détacher, les remercier, et se donner les moyens d’avancer. Le temps nous est donné, de ne plus courir mille lièvres et contrées, croyez vous que cela soit possible qu’on nous offre un tel cadeau sur un plateau?

Ainsi si vous souhaitez en savoir plus, comprendre, explorer, et avancer, je vous propose de me contacter, via mon formulaire ou par téléphone, et de vous offrir cette incroyable aventure, libératrice et exclusive…. Un travail de nettoyage en régression hypnotique.

Réserve ta séance

Phobies – Mode d’emploi

phobies, crises de paniques, peurs, panneau va te faire voir la peur

Saviez vous que les phobies sont en fait la peur d’avoir peur ? Vous l’avez peut-être lu dans l’article posté sur les phobies de l’avion, mais voici une autre petite explication qui pourrait également vous intéresser.

Les phobies est donc la peur de toutes les peurs, et le plus extraordinaire relatif aux phobies, c’est que très souvent, si on règle une phobie, cela retire une grande partie des autres phobies qui ont un lien avec celle ci, et comme la phobie est la peur de toutes les peurs… vous avez donc compris le seuil d’efficacité incroyable de cette libération phobique.

Il se peut que vous ayez peur des araignées (70% de la population n’aime pas trop ces petites bêtes à pattes), ou des insectes, abeilles, guêpes, ou de l’agoraphobie, et bien d’autres possibles également.

Découvrez ici le top 100 des phobies dans le monde.

Maintenant, ce qui est fascinant c’est qu’aussi énorme soit la phobie, il est possible de régler la problématique rapidement avec l’hypnose. En travaillant au niveau subconscient, l’on peut atteindre des parties de l’esprit que l’on ne peut pas gérer avec la volonté. L’hypnose a vu des résultats en 1 séance sur des phobies que certains patients tentaient de faire partir depuis 6 à 8 ans, à coup de 2 séances par semaine de thérapeutes ou de médicaments.

Je ne vous dis pas qu’il faut tout arrêter, les médicaments, les médecins, les autres soins, non, ça, seul un médecin peut vous faire arrêter un traitement en cours si il le juge bon, et c’est primordial. Il est aussi important de le faire participer dans le processus, pas de secrets en ce sens, vous êtes au coeur de votre guérison, et informer vos thérapeutes est également une des clés de votre retour à l’équilibre.

Mécanisme des phobies

Saviez vous que le mécanisme des phobies et des attaques de panique liées à cela sont très souvent inconscientes ? Comme si, cela vous tombait dessus, d’un coup, sans comprendre ni d’ou ni de pourquoi!

Vous vous souvenez très certainement de votre première crise de panique liée à une phobie, ou pas. Cependant, ce que vous ne savez probablement pas, c’est que cette crise de panique ou cette attaque de phobie est liée à une information enfouie au plus profond de vous, et qui n’a certainement rien à voir!

En anglais, le terme utilisé serait le “Compound Effect” qui, selon google nous donne Effet Composé, que je trouve totalement incorrect, et que j’appellerai plutôt Effet empirique.

phobies, crises de paniques, angoisses, quels sont les mécanismes. Schema explicatif.
Fonctionnement d’une crise de panique

Sur le graphique ci-dessus, comprenez la première ligne blanche comme étant la réaction consciente que vous avez à chaque situation depuis un élément de départ… C’est le calme plat, rien ne se passe, tout va bien.

Pendant ce temps, votre inconscient, qui a eu Extrêmement peur la première fois de quelque chose (qui n’a peut-être rien à voir avec votre crise de panique), va à chaque fois qu’il est confronté à cet élément, rajouter de la peur à la peur, de manière non pas juste ajoutée type 3+3+3=9, mais 3*3*3=27. Donc à chaque événement, il rajoute une méga dose de peur, et à 27 c’est peu, mais si on va un peu plus loin, disons 10 événements…

Imaginons que le facteur initial soit le chat du voisin qui vient occasionnellement, et qui saute par dessus vous, pour aller s’installer sur le canapé quand on est bébé, et qu’on a hyper peur, qu’on pleure, vos parents vous rassurent… ça passe.

Donc maintenant, à chaque fois que vous allez voir le chat ou un autre chat, cela va faire un événement de plus… vous croisez le chat 10 fois, le résultat est de 1 Facteur 10 (10!) soit 10*9*8*7*6*5*4*3*2*1=3’628’800. Il ressent la peur après 10 expositions, 3 Million de fois plus qu’à la première fois !

A un instant T donné, le subconscient/Inconscient n’en peux juste plus, et c’est là qu’il explose et vous expose à une crise de panique à la limite du gérable, et plus habituellement totalement ingérable.

Alors, que faire ?

La solution est de prime-abord assez simple, en utilisant les techniques d’hypnose, le thérapeute vous guide afin de retrouver la première émotion similaire liée à cette crise de panique, et à ce que vous avez ressenti, puis de remonter à l’émotion consciente de cette phobie, ainsi on peut identifier l’élément déclencheur, et travailler sur la gestion de la cause. Une fois les divers événements “régulés”, et directement en sortant de la séance, votre inconscient est rassuré, et sort sans crainte, ce qui ensuit la fin de la phobie.

Il arrive parfois qu’une seconde séance soit nécessaire, non pas pour la même phobie, mais pour travailler sur des élément connexes non identifiés lors de la première séance, mais ce n’est nullement obligatoire.

Quelles solutions ?

En cabinet, ou à domicile si besoin, il est possible de régler vos crises de panique ou d’angoisse. Il n’est pas question que la souffrance dure ad vitam eternam, et vous avez le droit de vous sentir vivant(e), en plein bien-être, et libre de vos phobies.

En complément, l’E.F.T. (Emotional Freedom Technique) permet de créer des ancrages afin de réduire toute autre anxiété au quotidien, et ces techniques pourront vous être enseignées après la séance d’hypnose.

Si vous souhaitez une consultation, ou un complément d’informations, je reste à votre entière disposition au numéro de téléphone indiqué en haut de la page, ou via ce formulaire de contact ci-dessous.

Réservez une séance

>
Reçois mon guide d'initiation à l'auto-hypnoseun outil simple à utiliser tous les jours

En t'inscrivant, tu recevras un petit guide pratique, afin de t'enseigner les bases de l'auto-Hypnose. Tu pourras ainsi pratiquer, chez toi, à ton rythme et à ta guise, dès que tu en auras envie. 

Il faut que tu saches que les bénéfices de l'hypnose se font ressentir à partir de 5 minutes par jour, et que plus tu pratiques, plus elle sera efficace, et plus tu auras envie de pratiquer tellement les effets te seront bénéfiques. 

Alors, n'attends pas, inscris toi et reçois dès à présent mon petit guide pratique de l'auto-Hypnose. 

28 pages, sous forme d'un visuel de magazine, car oui, le design c'est aussi important, le plaisir des yeux pour aider l'imaginaire à s'épanouir.