RETROUVER SON BIEN-ÊTRE DEPUIS SON SOFA

LE BIEN-ÊTRE AU TRAVERS DES MAINS

LIBEREZ CETTE EMOTION LIEE A UN SOUVENIR DOULOUREUX

EN FINIR AVEC LES ANGOISSES ET LE STRESS

REPROGRAMMEZ VOTRE PILOTE AUTOMATIQUE PERSONNEL

OPTIMISATION DU BIEN-ETRE AU TRAVAIL

previous arrow
next arrow
Slider

La maladie grave est elle identitaire?

Un des grands questionnements suite à la phase d’accueil et de processus de deuil de “la vie d’avant” lors de l’annonce d’une maladie “incurable” ou chronique type cancer, fibromyalgie, Sclérose en plaque, ou autre, est de savoir quelle part de nous a créé cette maladie grave en nous.

En effet, certains postulats s’opposent selon les médecines et les méthodes, entre la médecine moderne et la médecine alternative ou complémentaire. Une travaille activement sur le symptôme, tout en tentant de guérir, l’autre travaille sur les plans d’auto-guérison du patient en soutenant le corps dans sa démarche de “nettoyage” et de libération de la maladie grave.

De ce fait, considérant ma pratique d’hypnothérapeute et de praticien en soins énergétique, je suis axé sur l’aspect de nettoyage du corps et de libération de ce qui empêche le corps de se guérir.

Une plaie ouverte, malgré un pansement posé dessus, si elle n’est pas nettoyée et désinfectée, ne pourra pas guérir, et suintera tout le temps, jusqu’à s’enfoncer plus profondément dans le corps et se déployer.

Ainsi, si l’on part de la réflexion que nous sommes des programmations, qui ont une utilité pour nous, et que notre corps est une incroyable machine, la maladie et la maladie grave n’ont pas leur place de manière naturelle dans notre corps. Nous pouvons bien entendu mourir de vieillesse, et de grand-âge, mais la maladie n’est pas un axe naturel.

Les émotions, de l’énergie en mouvement, créent des blocages lorsqu’elles ne peuvent pas nous traverser, et passer leur chemin, et s’ancrent dans notre corps. La joie, la tristesse, la peur, la colère, et bien d’autres font partie de nos divers quotidiens depuis enfants, et elles ne sont pas en soit un problème.

Le souci dans le cas de la maladie grave ou dite incurable, est que les clients que je suis se trouvent indentifiés à ces émotions, à ces situations, ou à leur maladie. J’entends certain même l’appeler par “Mon Cancer”, “Mon Endométriose”, “Ma Sclérose en plaque” comme si elle leur appartenait.

Comment s’en libérer si elle fait partie de nous ? c’est comme mon bras, mon ventre… vous imaginez vous vous couper le bras ou le ventre ? alors quid de “votre cancer” ?

De la même manière, en énergétique, en EFT (Emotional Freedom Technique) ou en hypnose, le chemin s’apparente par d’autres biais à attendre le seuil d’auto-guérison du patient, en l’accompagnant dans “faire tomber ses pieds de table”, c’est à dire désidentifier et libérer l’énergie bloquée par les émotions qui n’ont pas pu traverser.

Notre identité à la maladie grave ou chronique n’est pas uniquement installée au moment de l’annonce, mais elle fait partie de ceux qui en souffrent, par le rejet de libération de ce qui lui a permis d’exister initialement.

Je m’explique, vous voyez, si un gros trauma a été vécu ou perçu, une émotion s’est ancrée dans le corps, et a créé des blocages dans divers organes. Ainsi, ce trauma fait partie d’un souvenir, mais pas uniquement, elle fait partie d’une émotion, d’un deuil inachevé (enfance volée, vie de couple souhaitée n’ayant pas eu lieu, etc.). Le corps a ainsi un terrain miné sur lequel il doit avancer, et les douleurs se suivent, se déplacent, et révèlent par le langage du corps, ce qu’il a à vous dire.

Il est essentiel de noter qu’aucun soin énergétique, hypnose, E.F.T. ou de quelconque médecine complémentaire ou alternative ne remplace un avis et un suivi médical, et qu’en cas de doute quelconque, l’avis d’un médecin est obligatoire.

Je ne pose aucun diagnostic, car ne ne suis pas médecin, et seuls les médecins sont habilités à émettre un diagnostic et à soigner.

Si vous prenez des médicaments, il est IMPERATIF de consulter votre médecin avant toute modification du traitement, et il est primordial de n’effectuer aucun changement sans consultation médicale.

Une grosse épine dans le pied, des garrots énergétiques, que l’on se place tout seul, et en affaiblissant le corps petit à petit, c’est comme le pansement sur une plaie non soignée… comment peut il s’auto-guérir si le terrain n’est pas nettoyé ?

Une des méthodes que j’utilise, qui demande une décision claire du patient, est de faire le choix de ne plus s’identifier à son passé et son vécu. Non, vous n’êtes pas votre passé, vos traumas, vos émotions négatives, et ainsi en modifiant la perception, le travail sur l’émotion, en libérant et la laissant partir, vous permettez à votre corps de travailler, afin de pouvoir s’orienter et retrouver le chemin de la Santé.

Permettre de nettoyer le terrain va aider le corps, et si notre incroyable machine a l’énergie, et les moyens de focaliser sur la guérison au lieu de focaliser son énergie sur l’émotion négative, alors, il pourra avoir 100% des ressources à disposition.

La complexité dans l’identification identitaire face à la maladie grave, est qu’il vient un moment ou l’écoute de soi devient primordiale, et admettre que l’on s’est menti à soi-même, sans culpabilité, juste un constat, afin de pouvoir prendre une autre direction.

Un revirement, parfois petit, un petit changement de cap, et parfois radicalement opposé. Que va dire la famille ? le conjoint ? Les enfants ? La sphère professionnelle, l’environnement, et si ils faisaient partie de la problématique ? Qu’en est il ? Vas t’on s’écouter ou vas t’on rester en status quo avec le risque de mourir en chemin ?

Parfois cela mène à de gros changements familiaux, et parfois cela mène à une avancée personnelle qui est suivie par tous les membres et une extraordinaire création nouvelle.

La peur, la zone de confort, le que vais-je faire, comment est ce que je vais annoncer ça ? comment vont ils le prendre ? et si, finalement, cela faisait partie de cette identité construite, et que le chemin était simplement que tout venait de vous, vous qui souffrez de cette maladie. Simplement par acceptation des choix d’autrui au détriment de qui vous êtes au fond.

Un travail de rééquilibrage ainsi qu’une profonde désidentification à ce que l’on croyait être, ce je suis… n’ayant rien besoin derrière, afin de devenir qui nous sommes au lieu de pour qui l’on se prend, permet d’aligner son chemin et de retrouver le cap de la santé.

La grande chance que nous avons, c’est que nos outils existent, et permettent d’accompagner ceux et celles qui le souhaitent. Travaillant en présentiel, mais majoritairement en nomade, soit à domicile, soit en distanciel en Visio ou en énergétique à distance, les résultats sont forts, et ou que vous soyez, qui que vous soyez, vous n’êtes pas seul(e)s face à cette maladie grave et cette situation.

J’accompagne sur tous les fuseaux horaires, en français, anglais, espagnol, afin de vous permettre de régler, libérer, dénouer, pardonner, et cheminer face à ces problématiques de maladies graves.

Alors, de votre côté, êtes vous prêts à vous désidentifier d’un blocage ? D’un trauma ? D’une anxiété, phobie, maladie chronique ou maladie grave dite incurable ?

L’hypnose et les soins énergétiques ne remplacent pas un avis médical. Un thérapeute ne pose pas de diagnostic, seuls les médecins peuvent actuellement faire cela légalement. Les thérapies de soins énergétiques, d’hypnothérapie et d’Emotional Freedom Techniques soutiennent le corps et l’esprit dans le processus d’auto-guérison.

Réserve ta séance

>
Reçois mon guide d'initiation à l'auto-hypnoseun outil simple à utiliser tous les jours

En t'inscrivant, tu recevras un petit guide pratique, afin de t'enseigner les bases de l'auto-Hypnose. Tu pourras ainsi pratiquer, chez toi, à ton rythme et à ta guise, dès que tu en auras envie. 

Il faut que tu saches que les bénéfices de l'hypnose se font ressentir à partir de 5 minutes par jour, et que plus tu pratiques, plus elle sera efficace, et plus tu auras envie de pratiquer tellement les effets te seront bénéfiques. 

Alors, n'attends pas, inscris toi et reçois dès à présent mon petit guide pratique de l'auto-Hypnose. 

28 pages, sous forme d'un visuel de magazine, car oui, le design c'est aussi important, le plaisir des yeux pour aider l'imaginaire à s'épanouir.